André Suréda – Marion Vidal-Bué

50,00

De l’avis de ses contemporains, André Suréda (1872-1930) fut l’un des meilleurs peintres orientalistes de sa génération, créateur d’un univers raffiné où la grâce féminine et le charme des jardins arabes rejoignaient les légendes des Mille et Une Nuits. Par son talent, il sut inscrire ce monde poétique dans les courants novateurs de l’art de son temps. Mais il fut surtout le peintre sincère et véridique de toute l’Afrique du Nord, de ses décors et de ses habitants, sans doute le seul à avoir peint aussi bien le Maroc où il fit de longs séjours, que l’Algérie où il vécut une dizaine d’années entre Tlemcen, Oran et Alger, et que la Tunisie où il voyagea à plusieurs reprises. Observateur pénétrant des communautés juives, il entra dans les synagogues et dans les cimetières israélites et s’attacha à percer le mysticisme des religieux. Les mosquées et les medersas le virent de la même façon dessiner les sages musulmans méditant le Coran. Il fut aussi le peintre des mendiants et des aveugles, des ruelles sombres de la Casbah d’Alger, celui des artisans comme celui des seigneurs berbères. La Syrie, Jérusalem et la Palestine lui ouvrirent encore d’autres horizons, qu’il traduisit dans de superbes illustrations. En révélant dans toute son ampleur le talent de ce peintre emblématique à redécouvrir, Marion Vidal-Bué fait revivre l’ambiance de l’Afrique du Nord durant la période historiquement importante qui s’étend de 1900 à 1930, tout comme celle de la Syrie et de la Palestine.

En stock

Description

Éditeur: Les éditions de l’Amateur
Dépôt légal: mars 2006
ISBN: 2-85917-434-6
263 pages

Informations complémentaires

Poids 1865 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “André Suréda – Marion Vidal-Bué”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.