Grandeur et décadence de la civilisation maya – Eric Thompson

3,00

Les six siècles qui s’écoulèrent entre la conversion de l’empereur Constantin et la mort d’Alfred le Grand, soit à peu près de l’an 300 à l’an 900, furent une période sombre et sanglante pour l’Europe. Dans le Nouveau Monde, ils virent la civilisation maya atteindre son apogée. Tout au long de ces siècles, Tikal, la plus grande des cités maya, et des dizaines d’autres centres religieux dressèrent leurs pyramides, leurs palais et leurs temples sous le soleil de l’Amérique centrale. Puis l’histoire tourna : l’Europe occidentale entra dans son ère médiévale, tandis que les cités maya étaient abandonnées. La forêt les engloutit et les racines de ses arbres géants en firent crouler les pierres. Telle est l’épopée que fait revivre Eric Thompson dans cet ouvrage dont l’importance ne le cède qu’à la séduction. Un ouvrage riche de plus de trente années d’expériences et de fouilles en pays amérindien.

En stock

Description

  • Éditeur : Payot
  • Collection : Le regard de l’Histoire
  • 308 pages

Informations complémentaires

Poids 405 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Grandeur et décadence de la civilisation maya – Eric Thompson”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.