L’étoile et le fouet – Frank Herbert

1,50

Dans toute la galaxie, on emprunte couramment les portes dans l’espace. Comme les hommes d’autrefois prenaient l’autobus. Grâce aux portes, on franchit instantanément des milliers d’années-lumière. Grâce à elles, des milliers de civilisations ont fait un gigantesque bond en avant.

Seulement les portes sont inexplicables. Et les Calibans, qui les ont introduites, sont incompréhensibles. Même quand ils cherchent à se faire comprendre. Pourquoi pas, puisque tout marche bien ?

Les choses tournent mal quand les Calibans commencent à disparaître. Un peu partout, les êtres intelligents sont frappés de folie et de mort. Bientôt il ne reste plus qu’un seul Caliban. S’il disparaît à son tour, il n’y aura plus de portes, et tous ceux qui les ont empruntées, même une seule fois, seront condamnés à mourir.

Mc KIe, du Bureau du Sabotage, a du pain sur la planche. Comment communiquer avec le Caliban ?

UGS : L'étoile et le fouet 1 Catégorie : Étiquettes : , , , , ,

Description

  • Éditeur : Presses Pocket
  • Dépôt légal : 4ème trimestre 1980
  • ISBN : 2-266-00945-1
  • 222 pages

Informations complémentaires

Poids 117 g

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’étoile et le fouet – Frank Herbert”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.