Géricault l’invention du réel – Régis Michel

3,50

On sait peu de choses sur Théodore Géricault, peintre marginal, qui défie la mémoire de l’archive. Mais le mythe a remplacé le document : un tissu de fables et de légendes a fait de sa vie brève une vie tragique. Et de l’artiste rebelle un artiste maudit. La meilleure biographie de Géricault, c’est encore sa peinture : l’œuvre produit l’auteur, au mépris d’un historicisme naïf. Il en résulte un génie sombre, hanté par la violence et le drame, le malheur et la mort. Un génie subversif aux parties iconoclastes : Géricault, grand fossoyeur du classicisme, introduit le réel dans la peinture française. Mais ce réalisme est subjectif. Ou le réel revu parle drame.

Rupture de stock

Description

Éditeur : Gallimard
Collection : Peinture
Dépôt légal : novembre 1992
ISBN :9782070532148
176 pages

Informations complémentaires

Poids 275 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Géricault l’invention du réel – Régis Michel”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.