L’écriture mémoire des hommes – Georges Jean

3,00

L’histoire commence à Sumer, il y a 5 000 ans. En Mésopotamie, le «pays d’entre les fleuves», des hommes inventent l’écriture. Les signes ne représentent plus seulement les choses mais leur nom. Cunéiformes, hiéroglyphes égyptiens, calligraphies arabes, idéogrammes chinois : les scribes consignent la mémoire des peuples. Au XIVe siècle av. J.-C., les Phéniciens, marchands et voyageurs, inventent l’alphabet. Désormais, quelques signes combinés suffisent à exprimer tous les sons d’une langue. Avec la diffusion de l’imprimerie au XVe siècle, l’histoire de l’écriture se confond avec celle de la typographie. L’écrit se généralise et se multiplie. Poète érudit, Georges Jean conte cette aventure des écritures, fascinante tant par le génie de leurs inventeurs que par celui de leurs déchiffreurs.

Rupture de stock

Description

Éditeur : Gallimard
Collection : Archéologie
Dépôt légal : octobre 1987
ISBN :9782070530403
224 pages

Informations complémentaires

Poids 340 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’écriture mémoire des hommes – Georges Jean”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.