L’enfant de la haute mer – Jules Supervielle

2,00

Comment s’était formée cette rue flottante ? quels marins, avec l’aide de quels architectes, l’avaient construite dans le haut Atlantique à la surface de la mer, au-dessus d’un gouffre de six mille mètres ? Cette longue rue aux maisons de briques rouges si décolorées qu’elles prenaient une teinte gris-de-France, ces toits d’ardoise, de tuile, ces humbles boutiques immuables ? et ce clocher très ajouré ? Et ceci qui ne contenait que de l’eau marine et voulait sans doute être un jardin clos de murs, parmi de tessons de bouteilles, par-dessus lesquels sautait parfois un poisson ?

En stock

Description

Editeur : le livre de poche
Dépôt légal : 3 è trimestre 1966
ISBN :
155 pages

Informations complémentaires

Poids 150 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’enfant de la haute mer – Jules Supervielle”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.