Il n’y a pas de drogués heureux – Claude Olievenstein

2,00

Dans il n’y a pas de drogués heureux, le docteur Claude Olievenstein nous raconte d’abord son enfance et son adolescence. Né à  Berlin en 1933 d’une famille juive, émigré à  Paris, son itinéraire le projette à  tous les carrefours significatifs de notre temps. Devenue psychiatre, il traverse plusieurs de ces mouroirs livrés aux bureaucrates qu’étaient les ailes des années 50 et 60. La révolte où le jette le conformisme pontifiant, le fréquent sadisme de l’univers hospitalier d’une part et les travaux qu’il entreprend d’autre part sur le LSD, le rapprochent alors d’une Jeunesse qui trouve, dans les stupéfiants, un moyen privilégié de satisfaire son besoin radical d’absolu. Pour conseiller les  » toxicos « , et tenter de les sortir de leur prison infernale, le docteur Olievenstein crée, en 1972, le centre Marmottan où s’élabore, dans l’action, tout un ensemble thérapeutique original. C’est pour une médecine plus humaine et plus chaleureuse que plaide ce livre lucide, profond et généreux, jalonné de portraits et de récits saisissants.

UGS : Il n'y a pas de drogués heureux Catégories : , , , Étiquettes : , , ,

Description

  • Nombre de pages de l’édition imprimée : 328 pages
  • Éditeur : LGF/Le Livre de Poche
  • Date de publication : 1977
  • ASIN : 2253020060

Informations complémentaires

Poids 203 g

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Il n’y a pas de drogués heureux – Claude Olievenstein”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.