La femme qui attendait – Andreï Makine

2,00

Véra est l’un de ces êtres que Dostoïevski appelait « héros de l’extrême frontière ». Engagés à corps perdu dans leur quête spirituelle ou amoureuse, ils se débattent à la limite de la folie mais aussi de la vérité souveraine. Celle, charnelle et cosmique, qui exprime le dense mystère de leur vie, si humble d’apparence.
La folie de Véra est d’attendre l’homme qu’elle aime, de refuser l’oubli, d’arracher à la solitude les âmes abandonnées par ceux qui préfèrent oublier. Mais surtout de garder l’espérance. Malgré tout.

De la rencontre avec cette héroïne de « l’extrême frontière », nous sortirons transfigurés, illuminés par l’intensité de son amour, de sa foi. Andreï Makine nous offre, après LeTestament français (prix Goncourt et prix Médicis 1999) et La Musique d’une vie (grand prix RTL-Lire 2001), un incroyable frisson de grâce.

En stock

Description

  • Éditeur : Points
  • Dépôt légal : janvier 2004
  • ISBN : 9782020787468
  • 213 pages

Informations complémentaires

Dimensions 18 × 11 × 1.5 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La femme qui attendait – Andreï Makine”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.