Les antiquités de Rome; Les regrets – Du Bellay

1,50

Ces deux recueils antithétiques et indissociables, parus en 1558 et composés lors du séjour romain de Du Bellay, sont nés d’une même expérience du temps. Le poète des Antiquités – trente-deux sonnets à la mémoire d’une ville morte et de son illustre passé – chante la grandeur de Rome mais aussi sa fureur belliqueuse, son appétit de conquête et sa folie guerrière qui l’ont conduite à sa perte. Dans les Regrets, longue plainte composée de cent quatre-vingt-onze sonnets, Du Bellay avoue sa déception face à la Rome moderne, qui étale ses laideurs avec cynisme. Dérivant sans cesse vers le passé, le poète de la Pléiade éprouve l’inconsistance du réel et le pouvoir dévastateur du temps.

En stock

UGS : Du Bellay Catégories : , Étiquettes : , ,

Description

  • Éditeur : Garnier-Flammarion
  • Dépôt légal : 4ème trimestre 1971
  • 183 pages

Informations complémentaires

Poids 140 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les antiquités de Rome; Les regrets – Du Bellay”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.