Le pensionnat- Josette Alia

3,00

A la mort de Lucie, sa mère, Marie découvre, dans les affaires de celle-ci, des cahiers quadrillés sur lesquels Lucie avait noté de sa belle écriture penchée « 1939 vacances à La Baule », « 1938 voyage en Alsace » ou ces simples mots « La guerre ». Marie se plonge dans les souvenirs maternels et découvre, longtemps après les événements, la vie de Lucie pendant la guerre : sa nomination à la tête du pensionnat dirigé par son mari, parti se battre ; l arrivée de dix petits garçons juifs envoyés par l académie de Paris ; l exode ; les réquisitions… Marie, loin de ses illusions enfantines, apprend la vérité sur sa mère, cette jeune femme séduisante à son insu, prête à toutes les inconscientes dans le courage et la grâce, pour affirmer ses convictions et protéger les siens. « On repérait tout de suite les nouveaux pensionnaires, le béret vissé sur la tête, l il méfiant, les poings au fond des poches de leur veste neuve. Les anciens, déjà en blouse grise, se poursuivaient dans la cour en criant « Touché ! ». Ce désordre n aurait pas plu au directeur. Pour la première fois le directeur, Jacques Garnier, ne recevait pas les parents dans son grand bureau du rez-de-chaussée. La blonde Lucie Garnier, la belle Lucie, comme on l appelait, remplaçait son mari mobilisé ».

Rupture de stock

UGS : Alia Catégories : , Étiquettes : ,

Description

Editeur: France Loisirs
Dépôt légal : octobre 2005
ISBN: 2-7441-8721-6
619 pages

Informations complémentaires

Poids 605 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le pensionnat- Josette Alia”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.