J’étais une jeune fille laide – Annemarie Selinko

1,50

Le baccalauréat qu’elle vient d’obtenir contre toute attente (étudier l’ennuie) vaut à Annelise une invitation de sa tante pour la suite qu’elle donne en l’honneur du célèbre auteur-acteur Claudio Pistils, la coqueluche de Vienne. Se sachant laide, gauche et mal habillée, elle se réfugie dans une pièce déserte où entre bientôt le jeune héros du jour, en quête lui aussi d’un coin tranquille pour se reposer.
La conversation s’engage. Sa sincérité mélanique concernant un avenir qu’elle voit noir et voué à des cours d’école commerciale amuse Claudio qui l’appelle son  vilain petit canard » et l’invite à venir le voir un jour au bar du Grand Hôtel pour qu’il l’aide à s’arranger un peu.
Voilà comment le « petit canard » devient caissière dans un magasin de luxe pour payer les soins de beauté nécessaires à sa métamorphose, et comment elle . entre dans le cercle des amis de Claudio qui lui recommande d’écrire son histoire.

En stock

UGS : J'étais une jeune fille laide Catégories : , Étiquettes : , , , , , ,

Description

  • Éditeur : J’ai Lu
  • Dépôt légal : 2ème trimestre 1976
  • 311 pages

Informations complémentaires

Poids 155 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “J’étais une jeune fille laide – Annemarie Selinko”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.