L’âne d’or ou les métamorphoses – Apulée

2,00

J’éprouvais cependant une angoisse et une grande crainte en me demandant comment avec des pattes si énormes et si longues, je pourrais monter une faible dame, comment ce corps si clair, si tendre, tout pétri de lait et de miel, je pourrais l’enserrer entre mes rudes sabots, ces lèvres mignonnes, toutes empourprées d’une rosée céleste, en approcher ma large et hideuse bouche, avec ses dents laides et dures comme pierre, et leur donner des baisers, enfin, comment une femme, bien qu’elle ne fût que désir, jusqu’au bout de ses jolis ongles, pourrait recevoir en elle un membre aussi formidable ! Pauvre de moi, quand j’aurais écartelé une noble dame, on m’exposerait aux bêtes pour servir d’ornement aux jeux offerts par mon maître !
Un âne regarde vivre les hommes au temps de l’empereur Marc Aurèle

En stock

UGS : Apulée Catégories : , Étiquettes : , ,

Description

  • Éditeur : Folio
  • Dépôt légal : 1er trimestre 1975
  • 308 pages

Informations complémentaires

Poids 195 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’âne d’or ou les métamorphoses – Apulée”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.