L’île des esclaves – Marivaux

1,00

Des naufragés jetés par la tempête dans l’île des Esclaves sont obligés, selon la loi de cette république, d’échanger leurs conditions : de maître, Iphicrate devient l’esclave de son esclave Arlequin, et Euphrosine, de maîtresse, devient l’esclave de son esclave Cléanthis. Mais cet échange ne fait que remplacer une oppression d’usage et de tradition par une oppression de rancune et de vengeance. Seule la transformation des cœurs peut rendre l’inégalité des rangs acceptable et juste en faisant reconnaître par tous l’égalité des âmes. Cette transformation est l’œuvre d’Arlequin, qui pardonne à son maître, lui rend son pouvoir, et dont la générosité est contagieuse. L’Île des Esclaves, comédie rapide et intense, où triomphe Arlequin, réunit, comme souvent chez Marivaux, la bouffonnerie et le sublime.

Source : Babélio

En stock

UGS : L'île des esclaves Catégories : ,

Description

  • Éditeur : Pocket
  • Dépôt légal : août 1999
  • ISBN : 2-266-09606-0
  • 253 pages

Pages 88 et 89 – passages surlignés en rose fluo. Cela concerne l’analyse du texte

Informations complémentaires

Poids 136 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’île des esclaves – Marivaux”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.