Le camp des femmes – Christian Bernadac

3,00

De 1939 à 1945, cent dix-sept mille femmes de vingt-trois nationalités ont été rassemblées dans le camp de concentration de Ravensbrück conçu pour abriter dix mille détenues. Cent dix-sept mille femmes qui connaîtront l’abrutissement de l’humiliation permanente, de l’entassement, de la faim, du froid, de la torture physique, des épidémies, du travail forcé, du désespoir. Cent dix-sept mille femmes, mortes en sursis, hantées par les sélections pour la chambre à gaz ou le convoi noir réservé aux « convalescentes ». Sur ces cent dix-sept mille déportées, quatre-vingt-quatorze mille disparaîtront dans les fourneaux – des crématoires ou les fosses communes des Kommandos.

Ravensbrück est unique. Seul camp exclusivement réservé aux femmes il ne peut être comparé à aucun autre « univers concentrationnaire », même pas à ce secteur isolé d’Auschwitz que Christian Bernadac a présenté dans Les Mannequins nus. Ravensbrück, Le Camp des femmes, un enclos en marge. Travail et extermination. Immense réservoir où viennent puiser les « marchands d’esclaves » de l’industrie allemande ou les médecins en mal de cobayes.

Rupture de stock

Description

Éditeur : Famot
Dépôt légal : 1976
293 pages

Informations complémentaires

Poids 385 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le camp des femmes – Christian Bernadac”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.