Titus Andronicus, Jules César, Antoine et Cléopatre , Corolian – William Shakespeare

2,00

Imaginez quelqu’un qui a perdu vingt-et-un fils au champ de bataille, qui a tué le vingt-deuxième dans un accès de rage, qui a une fille victime d’un viol et amputée sauvagement de ses deux mains et de sa langue ; qui a deux autres fils qui sont injustement accusés d’un meurtre. On lui signale qu’il peut épargner la peine de mort à ses deux fils s’il se coupe lui même une main. Il s’y exécute, mais on lui renvoie les deux têtes de ses fils et sa main avec un mot railleur.
On attend qu’une suprême fureur brise toutes les digues, mais Titus rit seulement. En sortant avec son frère avec les deux têtes sur les bras, il dit à sa fille, comme pour ne pas la laisser à part : « Porte ma main, ma douce, entre tes dents. »
Lukas Hemleb.
Source : Les Solitaires Intempestifs

Ensemble des « Pièces romaines » de William Shakespeare.
Traduction de François-Victor Hugo.

« Chaque fois que j’ai lu Shakespeare, il m’a semblé que je déchiquetais la cervelle d’un jaguar. »

Lautréamont.

Rupture de stock

UGS : shakespear 10 Catégories : , Étiquettes : , ,

Description

Editeur Garnier Flammarion
Dépôt légal : 3 è trimestre 1963
438 pages

Informations complémentaires

Poids 270 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Titus Andronicus, Jules César, Antoine et Cléopatre , Corolian – William Shakespeare”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.