À l’ombre de Saint-Nicolas (tome 1) – Simenon

1,50

Dans la préface de Pedigree, écrite à Noland, le 16 avril 1957, Georges Simenon raconte qu’il a eu l’idée d’écrire cette « biographie » en 1941 alors que, replié à Fontenay au Comte, un médecin lui annonça qu’il ne lui restait plus que 2 années à vivre.
Tout au long de cette écriture, sur « trois cahiers reliés de carton marbré » il échangea une correspondance fournie avec André Gide.
Les cent pages primitives des cahiers ont été publiées en 1945.
Puis le diagnostic s’avérant erroné, l’autobiographie s’est transformé en roman.
Facétieux, Simenon précise en 1955 que dans son roman « tout est vrai sans que rien ne soit exact. »
Le personnage Roger Mamelin est « fort près de la réalité » écrit-il également.
A l’ombre de Saint Nicolas est le titre donné à la première partie lors de la réédition de Pedigree en 1967.

UGS : À l'ombre de Saint-Nicolas Catégorie : Étiquettes : ,

Description

  • Éditeur : Presses de la Cité
  • Dépôt légal : 1948
  • 219 pages

Informations complémentaires

Poids 126 g

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “À l’ombre de Saint-Nicolas (tome 1) – Simenon”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.