Le feu quelque part – Stewart Sterling

2,50

Le dernier des métiers ?
C’est le mien, dirait volontiers Ben Pedley. Voilà vingt heures que je suis debout, à l’exception des brefs instants passés à quatre pattes à ramper dans les flaques d’eau bouillante et noire de suie.
La fumée âcre m’étouffe et me brûle les yeux, des éclats de bois incandescents me rôtissent la figure, le jet glacé des lances me transperce, des moellons me dégringolent sur la tête, mon dos, mes mains sont gonflés de cloques…
Mais je ne sens pas la fatigue : la fureur me dope.
Si je découvre que l’incendie a , une fois de plus, été allumé par des mains criminelles, je vous jure que je ne ménagerai ni ma peine ni mon sommeil pour voir enfin ces mains sagement réunies dans une paire de bracelets.

En stock

UGS : Sterling Catégories : , Étiquette :

Description

Éditeur : Nrf Gallimard
Collection : Série noire
Dépôt légal : 3ème trimestre 1951
249 pages

Informations complémentaires

Poids 220 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le feu quelque part – Stewart Sterling”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.