Le linguiste était presque parfait – David Carkeet

3,00

Quelqu’un traite Jeremy Cook de trou du cul devant la toute nouvelle et très charmante assistante du centre d’étude du langage des nourrissons où il mène ses recherches, et tout est bouleversé. S’il n y avait que ça… mais l’affable Arthur Stiph, mystérieux collègue obsédé par l’étrange notion de contre-amitié, est retrouvé mort, assassiné, justement dans le bureau de Cook. Et, d’un coup, ce dernier doit élucider un meurtre, rédiger une conférence insipide dont le sujet change tous les jours, devenir éminemment désirable et, plus important que tout, découvrir grâce à la linguistique bien entendu, mais aussi quelques coups tordus qui a bien pu lancer cette foutue rumeur comme quoi il serait un mauvais coup au lit. Qui a dit que la vie d’un linguiste était un long fleuve tranquille ?

Grand succès aux États-Unis sous le titre de « double negative »

UGS : Le linguiste était presque parfait Catégorie : Étiquettes : , , ,

Description

  • Nombre de pages de l’édition imprimée : 272 pages
  • Éditeur : MONSIEUR TOUSSAINT LOUVERTURE ÉDITIONS
  • Date de publication : 02/05/2013
  • ASIN : 9791090724044

Informations complémentaires

Poids 379 g

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le linguiste était presque parfait – David Carkeet”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.