Ces gens qui frappent à la porte – Patricia Highsmith

2,50

La vie dans les petites villes américaines où rien ne vient rompre la confortable monotonie de la société matérialiste a beau ne pas être Stimulante, Arthur Alderman s’en accommode, avec l’enthousiasme de ses dix-sept ans. L’université lui ouvre ses portes et son amour pour Maggie est partagé. Pourtant, très vite, ses rêves d’avenir vont se transformer en cauchemar. Non pas parce que Maggie tombe enceinte. Ni parce qu’elle avorte, calmement, sans dramatiser. Mais parce que le père d’Arthur, Richard Alderman, a rejoint les chrétiens régénérés, une secte qui applique, sous le couvert du sauvetage des âmes, la loi de fer des vertus les plus conservatrices. Pour lui, l’avortement est un crime. Dès lors, étendant son ombre terrible sur toute Sa famille, Richard Alderman va déclencher le mécanisme effrayant d’une justice devenue folle. Parce qu’une vie à naître n’a pas été menée à son terme, d’autres existences vont être saccagées, dans le triomphe de l’hypocrisie et au cours de l’un des retours de bâton du destin d’une cruauté que seule Patricia Highsmith pouvait imaginer. Et l’un des acteurs les plus énigmatiques du drame est Sans doute le jeune frère d’Arthur, Robbie, un meurtrier de quinze ans.

Ces gens qui frappent à la porte est sans aucun doute un absolu chef d’œuvre. Nul mieux que l’auteur du Journal d’Edith ne pouvait restituer avec autant de talent le lent glissement du malaise vers la tragédie et dénoncer avec autant de virulence la folie de ceux qui utilisent Dieu pour manipuler les hommes.

En stock

UGS : Highsmith 1 Catégories : , Étiquettes : , , , , ,

Description

Éditeur : Calmann Lévy
Dépôt légal : octobre 1993
ISBN : 2-87628-752-8
316 pages

Informations complémentaires

Poids 460 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Ces gens qui frappent à la porte – Patricia Highsmith”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.