La femme du Ve – Douglas Kennedy

3,00

Il y a encore quelques mois, Harry Ricks était professeur dans une université américaine et menait une vie tranquille avec sa femme et sa fille.
Aujourd’hui, Harry survit tout juste dans une chambre de bonne crasseuse à Paris, au fin fond du X° arrondissement, et n’a plus aucun contact avec Sa famille,
Alors qu’il croit toucher le fond, la passion fait irruption dans sa vie : elle s’appelle Margit, elle est hongroise et sensuelle. Et très énigmatique : Harry ne devra pas lui poser de questions sur son travail, son passé, sa vie, et ne pourra la voir que deux fois par semaine, à dix-sept heures, dans son appartement du V°.
Comme envoûté, Harry accepte. Mais bientôt se produisent autour de lui d’étranges coïncidences…

Un nouveau cauchemar savamment orchestré par un Douglas Kennedy plus machiavélique que jamais. Un roman noir surprenant dans un Paris inattendu et crépusculaire hanté par les ombres de Simenon et Buñuel.

Traduit de l’américain par Bernard Cohen.

En stock

UGS : Douglas Kennedy 1 Catégories : , , Étiquettes : , , ,

Description

Editeur : Belfond
Dépôt légal : mai 2007
ISBN : 978-2-7144-4190-4
377 pages

Informations complémentaires

Poids 605 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La femme du Ve – Douglas Kennedy”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.