Alfred Courmes en son pays – Raphaël Dupouy , Michel Guillemain

15,00

Alfred Courmes est un peintre français né à Bormes-les-Mimosas en 1898 et mort à Paris en 1993. Il s’installe à Paris en 1925, et expose au Salon des indépendants et au Salon d’automne. Il réalise des toiles cubistes. En 1929, il peint l’Homme blessé en hommage à Roger de La Fresnaye (peintre cubiste).
Cette confrontation entre le classicisme et cette vision surréaliste et expressionniste seront des références permanentes pour Courmes. Surnommé L’Ange du mauvais goût par ses détracteurs, il détourne souvent dans ses tableaux des thèmes mythologiques (Sphinge, Minotaure, Œdipe) ou chrétienne (Saint Sébastien, Saint Antoine, le Christ en croix) à des fins humoristiques.
Après un séjour de plus de deux ans en Belgique, in s’installe, en 1930, définitivement à paris et reçoit en 1936 le prix Paul Guillaume pour Saint Sébastien, un exemple typique de son style. Ce succès lui permet d’obtenir une commande en 1937, Le Toucher pour le pavillon de la manufacture de Sèvres à l’Exposition internationale de Paris. En 1938, Albert Sarraut, Ministre de l’Éducation nationale lui propose la décoration murale de la salle à manger de l’ambassade de France à Ottawa au Canada. En 1946, il participe à l’Exposition surréaliste de Lille avec Magritte.

En stock

UGS : Courmes Catégories : , Étiquettes : , , , ,

Description

Editeur : Lalan
Collection : le  regard de la mémoire
Dépôt légal : août 2003
ISBN : 9782951893924
80 pages

Informations complémentaires

Poids 470 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Alfred Courmes en son pays – Raphaël Dupouy , Michel Guillemain”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.