Les carnets de René Mouchotte commandant du groupe « Alsace »

4,00

C’est la mère de René Mouchotte qui, après la guerre, vint apporter à un éditeur de petits carnets bruns, crayonnés d’une écriture serrée sans ratures, de rapides croquis et le carnet de vol d’un des plus prestigieux pilotes de la France Libre. En juin 1940, quand d’autres acceptent l’armistice, René Mouchotte s’empare, sur le terrain d’Oran, par un exploit digne de nos anciens corsaires, de l’avion de son colonel, atterrit à Gibraltar et s’engage, l’un des tout premiers, dans la R.A.F. pendant la bataille de Londres. II révèle de si hautes qualités, de telles aptitudes au commandement, que les dirigeants de la chasse britannique en font rapidement un chef d’escadrille. Le Général de Gaulle lui donne, en 1942, à mettre sur pied le groupe Alsace. Il en fut l’animateur prestigieux, « un chef unique pour lequel on se ferait tuer, presque avec plaisir » a dît Clostermann qui débuta sous ses ordres. Emerveillés de ses dons de tacticien de l’air, de son génie de la manoeuvre des unités de chasse, les Britanniques lui confièrent la célèbre escadrille de Biggin Hill qu’il dirigeait au combat dans le ciel de France, quand il fut abattu, à la tête de vingt-quatre de ses pilotes, le 27 août 1943.

En stock

Description

  • Éditeur : Flammarion
  • Dépôt légal : 3ème trimestre 1949
  • 257 pages

Informations complémentaires

Poids 330 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les carnets de René Mouchotte commandant du groupe « Alsace »”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.