John l’enfer – Didier Decoin

1,50

Triomphante, folle de ses richesses, de sa démesure et de ses rêves, New York se délabre pourtant, rongée de l’intérieur. John L’Enfer, le Cheyenne insensible au vertige, s’en .rend bien compte du haut des gratte-ciel dont il lave les vitres. Il reconnaît, malgré les lumières scintillantes des quartiers de luxe, malgré l’opacité du béton des ghettos de misère, les signes avant-coureurs de la chute de la plus étonnante ville du monde : des immeubles sont laissés à l’abandon, des maisons tombent en poussière, des chiens s’enfuient vers les montagnes proches…
Devenu chômeur, l’Indien rencontre deux compagnons d’errance : Dorothy Kayne, jeune sociologue qu’un accident a rendue momentanément aveugle, et qu’effraie cette nuit soudaine ; et Ashton Mysha, Juif hanté par sa Pologne natale, qui vit ici son ultime exil.
Trois destins se croisent ainsi dans New York l’orgueilleuse, New York dont seul John L’Enfer pressent l’agonie. Trois amours se font et se défont dans ce roman de l’attirance et de la répulsion, de l’opulence et du dénuement.
Abraham de Brooklyn chantait la naissance de New York. Avec John L’Enfer, voici venu le temps de l’apocalypse.
L’apocalypse possible dès aujourd’hui d’une cité fascinante et secrète, peuplée de dieux ébranlés et d’épaves qui survivent comme elles peuvent dans le fracas et les passions.

En stock

UGS : John l'enfer Catégories : , Étiquettes : , , , , , ,

Description

  • Éditeur : Éditions du Seuil
  • Dépôt légal : 3ème trimestre 1977
  • ISBN : 2-02-004669-5
  • 318 pages

Tranche scotchée

Informations complémentaires

Dimensions 20.5 × 13.8 × 2.2 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “John l’enfer – Didier Decoin”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.