Le cinquième fils – Elie Wiesel

2,50

Comment le fils de Reuven Tamiroff, ce jeune Juif new-yorkais né d’un ghetto polonais, peut-il vivre, marqué par la malédiction qui a frappé les siens : une communauté emmurée et suppliciée par un officier SS que par dérision elle avait surnommé l’Ange; une famille mutilée par la tourmente; un père devenu silencieux sous le poids d’images épouvantables qui le poursuivent; titre mère, recrue d’horreur, que seule la folie a sauvée; et Ariel, ce frère inconnu, double disparu dans l’enfer nazi, avec lequelle narrateur, peu à peu, s’identifie ?
A la fin de la guerre, Reuven Tamiroff avait choisi de faire lui même justice. Trente ans plus tard, son fils repart à la chasse au bourreau miraculeusement réchappé de l’attentat. Mais la vengeance a-t-elle, aujourd’hui, un sens? Faut-il, vraiment, verser encore le sang pour venger, le sang versé? Le jeune’homme hésite. L’intrigue elle-même est comme suspendue à cette hésitation. Et c’est le roman tout entier qui, du coup, culmine en une méditation grave et belle sur le crime, le pardon, le châtiment ou sur les paradoxes de la mémoire quand les fils tentent d’en reprendre aux pères le presque impossible fardeau.

Source : Le Livre de Poche, LGF

Rupture de stock

UGS : wiesel Catégories : , Étiquettes : , , , ,

Description

Editeur: France loisirs
Dépôt légal: juin 1984
ISBN: 2-7242-1979-1
229 pages

Informations complémentaires

Poids 330 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le cinquième fils – Elie Wiesel”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.