Le jeune homme qui voulait devenir écrivain – Albert Vidal, Rémy Cazals

3,00

À 20 ans, en 1899, sur les bords du Rio de la Plata où il s’ennuie dans un comptoir d’achat de peuax de moutons, Albert Vidal découvre sa vocation : écrire, devenir écrivain. Rentré en France, il fonde une revue littéraire, fait éditer quelques petits volumes, théâtre, nouvelles, croquis…On commence à parler de lui… Les nécessités de la vie et les pressions familiales l’obligent à revenir au commerce des laines. Il ne publie plus, mais il ne cessera jamais d’écrire.
Témoin de la Belle-Epoque, il met en scène des personnages qui « sonnent vrai » parce qu’il les connaît bien et qu’il sait les camper devant nous dans leur décor habituel : petit monde de l’office dans les familles bourgeoises, respectables dames de la kermesse et pensionnaires de la mère Martha en sa « maison », gros brasseurs d’affaires et petites femmes entretenues, ouvriers célébrant « la fête du cochon », jeune journaliste débordant de projets, fiancés et filles de famille à marier… Il tient son journal de 14-18. Il connaît et décrit la prospérité d’après-guerre, la crise de 1929, les luttes politiques. Deux grands moments, à la fin de sa vie, nous le montrent à la fois écrivain et homme d’action : lorsqu’il accueille chez lui des blessés républicains espagnol et lorsqu’il participe à la Résistance.
Jeune homme voulant devenir écrivain, il notait en 1900, avec l’humour qui ne l’a jamais quitté : « Ces gens-là peuvent penser de moi ce qu’ils voudront. Dans cent ans… » Presque cent ans après Rémy Cazals, enthousiasmé par la découverte d’Albert Vidal, s’est donné pour tâche de le faire connaître, de la même façon qu’il a précédemment donné la paroles à ces inconnus de l’histoire : les ouvriers de Mazamet, les écoliers de Tournissan, le paysan languedocien Gustave Folcher, le tonnelier Louis Barthas… Donner la parole à un écrivain, c’était faire lire ses écrits les plus significatifs et tisser le fil de l’œuvre et celui de la vie.

En stock

Description

Éditeur : Privat
Dépôt légal : octobre 1985
ISBN : 2-7089-9035-7
253 pages

Informations complémentaires

Poids 370 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le jeune homme qui voulait devenir écrivain – Albert Vidal, Rémy Cazals”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.