Le temps d’apprendre à vivre – Raymonde Vincent

3,50

Raymonde Vincent naît dans une famille paysanne du Berry en 1908. Lorsqu’elle a quatre ans, sa mère meurt, laissant cinq orphelins. A onze ans, elle apprend à lire toute seule en regardant le journal. Qui pourrait alors prévoir la destinée littéraire de cette petite paysanne illettrée?

En 1917, son frère aîné est tué à la guerre et la ferme s’en va à l’abandon. Une veuve s’installe bientôt au foyer : sa belle-mère ne comprendra jamais l’étrange jeune fille qui se réfugie dans son monde de rêve. Les emplois se succèdent…

A dix-sept ans, elle quitte son village. Jeune campagnarde totalement naïve, la voilà sur le pavé de Paris, menant l’existence des petits modèles du quartier Montparnasse et posant pour de nombreux peintres : Pascin, Giacometti, Seria, Georges Klein, Christian Caillard… Un jour, le Destin l’attend à la terrasse du Dôme : elle est remarquée par un jeune intellectuel suisse, Albert Béguin, qui lui prête des livres. Ainsi naît une amitié qui deviendra bientôt une liaison souvent orageuse, suivie d’un mariage peu apprécié par la famille bourgeoise athée d’Albert Béguin. Celui-ci se passionne pour le romantisme allemand; Cassou, du Bos, Giraudoux, Pierre Emmanuel, Aragon, Bernanos sont de ses amis. Raymonde ne cherche pas à se mêler à eux et la vie du couple est ponctuée de nombreuses séparations. Raymonde se réfugie dans ses souvenirs d’enfance : c’est la naissance de son premier roman, Campagne, qui obtient le prix Fémina en 1937.

En 1941, la Résistance les rapproche pour un temps, mais, la paix revenue, leur chemin se séparent encore. Albert s’est converti au catholicisme et a pris la direction de la revue Esprit. Raymonde, elle, vit sa foi tout autrement.

En 1957, Albert Béguin meurt à Rome. Raymonde est auprès de lui. Elle est maintenant retirée dans son Berry natal. Elle nous livre une moisson de souvenirs où la nostalgie se mêle à la sagesse. Des heures tissées d’ombre et de lumière : le temps d’apprendre à vivre.

En stock

UGS : Raymonde vincent Catégories : , Étiquettes : , , , ,

Description

  • Éditeur : Julliard
  • Dépôt légal : septembre 1982
  • ISBN : 2-260-00299-4
  • 329 pages

Informations complémentaires

Dimensions 21 × 15 × 2.8 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le temps d’apprendre à vivre – Raymonde Vincent”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.