Dédicaces/soirées littéraires/

Dédicace Richard Canal 23/11

Bonjour,

Je vous propose de venir à la découverte de Richard Canal le samedi 23/11 à partir de 14h.

Petite présentation du Monsieur :

Richard Canal est un écrivain/scénariste français de science-fiction, de roman noir et de littérature générale né en 1953 à Tarascon sur Ariège.

Auteur discret, il fait peu parler de lui, malgré les deux prix Rosny-Ainé qu’il a reçus pour ses romans Ombres blanches et Aube noire, tous deux publiés aux éditions J’ai lu, constituant avec Swap-swap sa trilogie africaine.
Insensible au phénomène de mode, il est un ardent défenseur d’une science-fiction littéraire et stylisante.

Richard Canal me fait le plaisir de venir dédicacer au café à l’occasion de la sortie de son roman aux éditions Séma : L’équilibre du mal. J’ai eu la chance de lire ce roman avant sa venue je vous propose donc de découvrir l’avis de la bouquiniste 😉

4ème de couverture

Par une nuit glaciale, un vieillard ensanglanté, à bout de forces, se hâte à travers champs. Dans sa tête, une femme hurle, appelle au secours. Avant de mourir, il doit transmettre le terrible pouvoir dont il a hérité à Lewis, un jeune DJ de province dont les raves n’attirent plus grand monde.

Ce pouvoir, Lewis finit par s’y soumettre. Il lui apporte la gloire et l’amour. Un amour impossible, hors norme, pour lequel il va devoir se battre contre des forces qui le dépassent.

Les puissances qui le manipulent accepteront-elles que le DJ perturbe l’équilibre du mal ? Pourra-t-il résister à l’appel de l’Île des Morts ?

Fable moderne inspirée du mythe d’Orphée et d’Eurydice, ce texte remet en question nos certitudes sur la vie et la mort

Mon avis

Foncez ! Venez rencontrer l’auteur ! …. Quoi ça ne suffit pas ?? Bon j’vais essayer de faire mieux 😛

Pour être honnête j’ai eu un peu de mal à rentrer dans le roman. Dans les premiers chapitres, l’auteur plante un décor mystérieux, parfois incompréhensible (enfin pour mon esprit cartésien 😀 ) où l’on cherche à comprendre les différents rôles et liens entre les personnages.

Puis il y a la rencontre entre le « vieux » et Lewis… et à partir de là, personnellement j’ai complètement plongée dans l’histoire. Les personnages sont attachants mais aussi énervants mais tellement humain (heu pas tous en fait 🙂 mais chut !! ).

J’ai particulièrement apprécié plusieurs choses dans ce roman (en dehors de l’histoire ❤ … et ce même s’il y a de la romance 😛 )

  1. On s’interroge sur l’amour, la différence, la vengeance…
  2. Richard Canal aborde des thèmes d’actualité tel que la violence faite aux femmes… il nous confronte à un pourquoi possible, à la réponse « œil pour œil » (Est ce vraiment la solution ? ), au pardon, à la reconstruction (enfin façon de parler 😀 )
  3. Il ne prend pas ses lecteurs pour des imbéciles, le vocabulaire est précis et bien que je pense avoir un vocabulaire assez riche, j’ai dû aller chercher quelques mots dans le dictionnaire après lecture

Même sans la référence au mythe d’Orphée et Eurydice, vous ne pourrez qu’être touché par l’histoire de Lewis et Claire.

En conclusion : une couverture qui fait envie, une histoire qui tient toute ses promesses, une plume travaillée avec un vocabulaire riche et précis… Si vous aimez les romances, mais aussi les romans « noirs » avec un peu (beaucoup) d’ésotérisme, n’hésitez pas à découvrir ce roman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.