Les romans de Cécile Ama Courtois

Pour découvrir la plume de cette auteure, je vous propose de feuilleter Eve aux sables dormant à l’Imaginarium. Mais comme vous le constaterez dans la suite de l’article, elle a écrit d’autres romans tout aussi prenant. Je vous laisse découvrir.

Eve aux sables dormant

4ème de couverture

Étudiant en égyptologie, Guillaume participe à la plus incroyable fouille archéologique jamais réalisée. Un chantier où chaque strate mise au jour dévoile des vestiges toujours plus anciens. Plus vieux que les premiers hommes. Antérieurs aux tous premiers dinosaures. Remontant jusqu’aux origines de la vie connue. is plus loin encore… jusqu’à des créatures qui peuplaient la Terre avant cela. Des êtres disparus depuis des millions d’années. Quand Guillaume découvre un squelette incroyable, d’étranges rêves commencent à peupler son sommeil. Ces rêves vont, non seulement bouleverser son cœur et sa vie, mais ils vont aussi changer le cours de l’Histoire. Une histoire d’amour qui n’est pas sans rappeler La nuit des temps, de Barjavel.

L’avis de la bouquiniste

Eve aux sables dormants est un conte de fée de structuration classique (une princesse, un prince, une malédiction…) mais mis à la sauce moderne et je dirais même fantastique…je ne vais pas en dire plus sous peine de spoile 😉

Même si les personnages principaux sont touchants, émouvants, j’avoue avoir eu un coup de cœur pour Ahmed et Michèle qui sont, eux, des personnages secondaires (il faut que je trouve un synonymes). Je les trouve moins superficiels et plus profonds. Il faut dire que ces 2 là ont une histoire (ils sont matures quoi !!;) )

L’écriture fluide et je dirais même tendre de l’auteur nous permet de passer un agréable et doux moment de lecture.

Nordie

Tome 1 : Guilendria
41AbwfxUS8L._SY445_QL70_

4ème de couverture

Deijan et Guilendria se connaissent depuis l’enfance.Lui rêve d’exploits guerriers et d’héroïsme, de carrière militaire et de liberté. Mais son destin va l’enchaîner à une existence qu’il exècre, et faire de lui un homme désabusé, amer et froid.Guilendria, elle, rêve… de lui, depuis le jour de leur rencontre. Timide et discrète jusqu’à la transparence, elle a voué son cœur à Deijan. Et la vie va la combler… de la plus cruelle des manières!L’amour peut-il vraiment triompher de tout ? note de l’éditeur : Pénétrez dans le monde de Nordie, ou quand le souffle de la fantasy rencontre l’émoi de la romance.

L’avis de la bouquiniste

Nordie est le 3ème roman que je lis de Cécile Ama Courtois, alors je savais que sa plume était agréable mais là …. comment vous dire ? Elle m’a complètement embarquée. Son univers est beaucoup plus travaillé que dans ses romans précédents. Et moi qui ne suis pas une grande adepte de romance, l’histoire d’amour entre Deijan et Guilendria m’a prise de court. Vous savez pourquoi ? Tout simplement parce que la psychologie des personnages est extrêmement bien travaillée. Par petite touche, Cécile nous fait découvrir leurs failles, leurs imperfections. J’ai adoré suivre l’évolution et les réflexions de Guilendria. Mais je dois avouer que le personnage qui m’intrigue le plus est un « écumeur », un vrai méchant…où pas ! En tout cas j’ai très envie d’en savoir un peu plus sur lui. L’histoire est bien ficelée, l’univers bien décrit. Alors même si on s’attend un peu à ce qu’il va se passer à la fin du roman, on espère que l’on se trompe car bien sûr Cécile s’arrête sur un moment de tension intense et la frustration saisi le lecteur….j’aime pas les séries 😀 !!!

Tome 2 : Deijan
41QrlJ2t7IL

4ème de couverture

Après avoir failli périr dans l’incendie de son château, Deijan de Bucail se remet lentement de ses blessures et se prépare à mener les batailles les plus importantes de son existence : d’abord, traquer ceux qui ont enlevé sa femme, afin de la retrouver. Puis, surtout… la reconquérir. Mais sera-t-il capable de s’affranchir du passé ? Car ce n’est pas l’amour, qui rend aveugle. C’est la peur de l’amour.

L’avis de la bouquiniste

J’aime beaucoup l’univers qu’elle a créé dans Nordie et les personnages, leurs personnalités sont extrêmement bien travaillées. J’ai pris plaisir à suivre Guilendria lors de son enlèvement, voir sa force de caractère, son humanité et donc aussi ses faiblesses. Enfin on découvre l’histoire d’Iphoras. J’avoue que quand il en parle, j’avais la gorge nouée…bon, pas au point d’avoir la larme à l’œil, mais pas loin. Là où le bas blesse c’est Deijan. Même si l’auteure arrive à lui redonner une part d’humanité, il reste « con » et a une réflexion relativement limitée.

La plume de Cécile est toujours aussi addictive, elle nous entraîne sans problème dans son monde et on ne voit pas les pages défiler.

Mère-fée

Afficher l'image d'origine

4ème de couverture

Hélène, jeune fille aussi complexée qu’introvertie, est plongée comme d’habitude dans la lecture d’un de ses contes de fées favori, parfaitement indifférente à tout ce qui l’entoure. Sa mère, excédée par son attitude, émet à voix haute le souhait qu’elle s’en aille pour de bon vivre dans le « monde enchanté » de ses livres !À compter de cet instant, l’existence grise et routinière d’Hélène va brusquement prendre un tour insensé. Fées en voie d’extinction, chats qui parlent et elfes sexy, c’est de la fiction tout ça… non ?

Mère-Fée est une nouvelle de 84 pages.
Il s’agit d’un conte de fées moderne, drôle, sexy et romantique.

L’avis de la bouquiniste

Cécile s’inspire librement de nos classiques , après la belle aux bois dormant avec Eve aux sables dormant, nous voilà plongé dans Alice au Pays des Merveilles.Ici on suit Hélène et ce n’est plus une petite fille mais une jeune femme de 20 ans, mais l’idée de départ est la même…tout comme l’héroïne, le lecteur va être immergé dans le monde de Faëris !

Combien d’entre vous ont rêvé de se retrouver dans un conte de fée  (surtout quand il n’y a pas de méchant et que seul la rencontre importe)? ?

En tout cas, pour ma part, il y a certains princes que j’aurais aimé rencontrer … Enor en fait parti !

Une belle histoire d’amour au pays magique de Faëris avec en prime un peu d’érotisme (ce qui ne gâche rien) !

Cécile est comme Claire, la mère d’Hélène … elle fait passer un message : Faëris existe…si les lecteurs que nous sommes acceptons d’y croire 😉 !

Où trouver ses romans ?

Voilà je vous ai parlez des romans de Cécile que j’ai eu le plaisir de lire. Vous pouvez vous les procurer sur son site, et en découvrir d’autres aussi

https://www.cecileamacourtois.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.